La vie que nous avions planifiée…et celle que nous vivons

La vie que nous avions planifiée…et celle que nous vivons

Depuis notre plus jeune âge nous rêvons à notre futur et planifions notre avenir.

A peine savons-nous parler que les adultes nous demandent ce que nous aimerions faire une fois devenus grand.

A l’école on nous parle de notre avenir, qu’il faut travailler dur et bien, afin que de pouvoir choisir un métier qui nous plaise, un bon métier, nous faisant croire que c’est la clé du succès et du bonheur.

Petits, nous avons des rêves pleins la tête. Devenir pompier, maîtresse d’école, avoir un cheval, quatre enfants, une maison et un chien. Et j’en passe.

En grandissant nous apprenons que le rêve a ses limites, que notre avenir ne sera pas forcément ce que nous avions imaginé. Alors nous adaptons nos rêves en les modifiant et rêvons encore et toujours de ce moment où ils se concrétiseront.

Nous comprenons relativement vite que certains rêves n’étaient qu’illusion et que nous ne pourrons pas les réaliser, pour mille et une raison.

Nous grandissons et évoluons, ce futur omni présent, tout en étant convaincus que nous serons maître de notre vie. Maître de ce futur, une fois « devenu grand »car nous aurons fait les bons choix, choisie la bonne voie et les bonnes personnes pour nous accompagner.

Et si la vie avait déjà tout prévu ?

Si notre route était déjà toute tracée ?

Vous me direz que je suis fataliste.

Moi je vous dis que je suis réaliste.

Un jour vous vous lèverez comme tous les matins dans cette vie que vous aviez planifiée où tout va plus ou moins bien. Tout n’est ben entendu pas comme vous l’aviez planifié, mais vous vous êtes adapté. Rien n’est jamais parfait, vous avez fait des concessions et vous en accommoder bien.

Ce jour-là, rien ne laisse présager que ce sera le jour où votre vie va basculer.

A partir de cet instant, pour le reste de votre vie, il y aura un avant et un après.

Dès ce moment vous devrez faire face à une vie que vous n’avez ni rêvée,  ni planifiée.  Pas même imaginée même dans vos pires cauchemars.

Pourquoi cela vous arrive-t-il à vous ? Pourquoi cela arrive-t-il à ces personnes-là précisément et pas à l’horrible voisin du bout du quartier ?

La règle du méchant qui est puni et du gentil à qui il n’arrive rien ne semble fonctionner que dans les contes. Parce que vous n’avez rien fait pour mériter cette douloureuse épreuve.

Cela vous semblera insurmontable. Mais vous trouverez un moyen de survivre. Un moyen d’avancer. Une méthode qui sera votre propre formule pour ne pas sombrer et que bien du monde ne comprendra pas.

Qu’importe ce sera votre moteur pour avancer sur le chemin de votre vie.

Cette vie que vous n’avez pas rêvée,  pas voulue, mais qui est bien là.

Tendre pensées à toutes les personnes qui doivent faire face à cette vie qu’ils n’ont pas choisie ou cette vie qui les attend et qui est si effrayante.

La vie, le destin, la malchance, qu’importe. La réalité est qu’ils doivent faire face à ces épreuves douloureuses, injustes et si difficile à accepter.

Lorsque le monde a le cœur à fêter et vous non, c’est encore plus difficile. Alors à vous, pour qui ces fêtes de fin d’années ne seront pas celles dont vous rêviez, je pense à vous.

Que vous puissiez trouver la force, le courage et le moyen de passer ces fêtes le plus sereinement possible en vous entourant de ceux qui sont près de vous, ceux qui sont là pour vous.

« Un jour nous devons accepter d’abandonner la vie que nous avons panifiée  pour avoir accès à la vie qui nous attend »

 Joseph Campbell

           « You must give up the life you planned in order to have the life that is waiting  for you.” 

Natalie Guignard-Nardin – 15 décembre 2015

test1

Le temps de l’espoir, le temps de la vie dont j’avais rêvé.

TwoRoads

5 réponses à “La vie que nous avions planifiée…et celle que nous vivons

  1. Merci pour ce joli texte. Ces temps, notre vie a basculé et notre chemin n’est pas celui que nous avions planifié pour ces fêtes, il me touche donc particulièrement.
    Que votre fin d’année soit remplie d’émotions, d’amour de ceux qui vous entoure et de votre petite étoile si lumineuse là-haut.

  2. Quel texte magnifique plein d’émotions, de force, de tendresse et d’espoir en même temps! J’ai la chair de poule! Merci pour ces beaux mots et pour les avoir partageons avec nous.

  3. Mon rêve était de devenir chanteuse et j’ai fait pendant plus de 10 ans fait un travail qui ne me plaisais pas ensuite ma passion pour l’astrologie à pris le relais … ❤

  4. Chère Nathalie, je lis régulièrement ce que vous écrivez et à chaque fois j’en retire quelque chose qui enrichit ma vie, quelque chose qui me permet de remettre ce qui m’arrive à sa juste place. Des fois je souris et des fois l’émotion prend le dessus, mais chaque fois, j’apprends de vous. Zoé a marqué comme un tournant chez moi, le rappel d’une vérité: chaque instant est vraiment précieux et il est important de le vivre comme tel pour remplir sa vie et n’avoir pas de regrets ensuite. Se laisser aussi la liberté d’être guidé par la vie, ne pas trop planifier mais plutôt s’ouvrir avec confiance aux opportunités qui se présentent sur notre chemin de vie.Cela n’efface aucune douleur ou incompréhension par rapport au sort de chacun et au sentiment d’injustice; pour nous qui n’avons pas votre vécu, chacun de vos messages est très important parce qu’il nous permet de comprendre combien il est important de vous respecter et de respecter votre cheminement avec « après ». Je viens de perdre subitement une jeune amie de 25 ans trisomique et cette année, les enseignes « joyeuses fêtes » ne me font pas beaucoup sourire, et je comprends très bien combien elles doivent être si difficiles à regarder pour tous ceux qui ont dû laisser partir quelqu’un ou qui savent déjà qu’il devront le laisser bientôt partir. Alors, j’espère de tout mon cœur que ces prochains jours, vous serez bien entourée avec Lana et votre époux de tas de gens fantastiques qui vous rendront ce temps de Noël un peu serein , si possible. Je penserai à vous spécialement ainsi qu’à toutes ces familles pour qui Zoé4life est une bouffée d’oxygène sur leur chemin difficile. Bonne route à chacun de vous, affectueusement, Martine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s