Cher Octobre

Cher Octobre

L’été s’en est à peine allé que te voilà déjà arrivé
Sans m’y être préparée, tu es déjà bien installé

Tu le sais,
Je ne t’aime pas,
Car je n’oublie pas

Toi tu n’oublies pas de revenir
Chaque année avec ton lot de souvenirs

Notre deuxième enfant c’est toi qui nous l’as amené
C’est toi également qui nous l’a enlevé

C’est avec toi que nous avons connus les plus terribles moments
Que peuvent vivre des parents

Tu étais présent à l’arrivée de notre fille dans ce monde
Tu étais là au moment de son envol pour l’autre monde

Dans cette petite pièce si familière et si terrifiante à l’hôpital, lorsque j’ai compris, tu étais également à mes côtés. La seule fois de ma vie où mes jambes ne pouvaient plus me soutenir.

Tu étais là lorsque Lana a appris de ma bouche que sa petite sœur allait mourir.
Tu as vu ses larmes et son regard plein d’incompréhension
Tu as vu la peur dans le regard de Zoé lorsqu’elle a su qu’elle allait devoir nous quitter.

Cela restera le plus douloureux jour de ma vie.

Tu nous as à peine laissé le temps de savourer ces derniers instants partagés à quatre que déjà nous n’étions plus que trois.

Tu ne permettras pas à Zoé de fêter ses 11 ans ce lundi 28 octobre 2019,
Comme tu ne lui as pas permis d’atteindre cet âge qu’elle rêvait d’avoir, 5 ans.

Alors oui je t’en veux car tu reviens me hanter chaque année
Et ça fait mal

Mais je me console car je sais que l’héritage de Zoé est plus fort que cette douleur
Je sais que son combat n’a pas été vain

Cher Octobre, je sais que cela n’est pas ta faute, ni à celle du cancer, ou du moins pas entièrement si chaque année il y a 6’000 enfants en Europe qui décèdent du cancer.

Nous sommes responsables
Nous les hommes vivant sur cette terre
Nous qui n’avons toujours pas mis les enfants au centre de nos priorités
Nous qui laissons des enfants souffrir et mourir de cancer, maladies connues depuis plus de 80 ans
Nous qui ne souhaitons pas investir dans la recherche faute de rentabilité
Nous qui nous retrouvons en manque de médicaments pour soigner nos enfants, faute d’intérêt par les entreprises pharmaceutique

Oui, en 2019 …comment est-ce possible ?
Comment peut-on accepter cela ?

Je ne peux pas tolérer cela, et je me battrais pour tous ces enfants, car il n’est pas acceptable que les enfants ne puissent pas eux aussi bénéficier des progrès de l’avancée de la médecine.

Alors cher Octobre, même si après ce courrier que je te dédie, je ne t’aime toujours pas, sache que je ne t’en veux pas.

Je me rappelle que tu nous as offert la chance de connaitre une petite nana extraordinaire, une petite puce qui aimait rire et qui voulait devenir grande.

Et étrangement je réalise que tu m’offres de beaux moments et de magnifiques rencontres, chaque année.

En cette période, les pensées et les mots de sympathie qui nous sont adressés nous touchent.

Mais Zoé, elle, souhaitait devenir infirmière pour soigner les enfants malades.

En son souvenir vous pouvez effectuer un don pour soutenir l’association qui porte son prénom. Cette association qui a été créée à la base pour elle, Zoé4life, et qui se bat aujourd’hui pour faire avancer la recherche sur le cancer pédiatrique.

C’est ce qu’elle aurait souhaité, elle qui pensait toujours aux autres.

Faites un don d’un multiple de 5, le chiffre préféré de Zoé, soit par sms au numéro 339 en écrivant simplement ZOE suivi d’un espace et du montant de votre don, soit sur le compte de l’association IBAN: CH78 8080 8001 2075 2667 4.

Zoé était juste une petite fille avec la vie devant elle, qui comme les 35’000 enfants touchés chaque année en Europe par un cancer voulait juste vivre.

N’abandonnons pas ces guerriers de la vie, ni ceux d’aujourd’hui ni ceux de demain. Faisons que le combat de ceux qui nous ont quittés ne soit pas vain et faisons avancer la recherche pour les enfants.

Merci Zoé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s