Le rôle de notre vie

Le rôle de notre vie
C’est souvent le soir, allongée dans mon lit que je me retrouve à penser, à réfléchir.
Je pense aux nouvelles de la journée, bonnes ou mauvaises, je réfléchis à la vie, la mort, la joie ou la tristesse.
Je pense à la vie que nous sommes amenés à vivre. Au fait que nous avons beau planifier nos actes nous fixer des règles, des buts et nous promettre de rester nous-même ,  de faire simplement ce dont nous avons envie et de nous entourer uniquement de personnes nous apportant quelque chose.
Au final nous faisons tous du mieux possible, avec les moyens que nous avons et nous portons tous un masque. Nous jouons tous  des rôles différents  tout au long de notre vie.
C’est souvent là, cet instant que je me relève et retourne au bureau allumer l’ordinateur.
La maison est silencieuse et alors que tout le monde pense que je dors, les mots me viennent. J’ai commencé beaucoup de textes que je n’ai jamais terminés, ou que j’ai choisi de ne pas publier.
Face à mon écran je me sens bien. Il ne juge pas mes mots, ni mes émotions, et il ne peut essayer de me raisonner en pensant que j’ai perdu la raison. Il ne me contredit jamais, je n’ai jamais tort, il n’est pas mal à l’aise lorsque je pleure.
Il ne va pas faire les gros yeux lorsque je vais écrire quelque chose qui choquerait l’humain, ni me sortir des phrases stupides du genre : « ce qui ne te tue pas te rend plus fort », ou « il faut prendre du temps pour toi » phrases parmi tant d’autres que les gens vous sortent pensant bien faire.
Pourtant je ne suis pas du tout asociale. J’aime le monde, j’adore rencontrer, partager et écouter les gens.
Mais je sais quel masque revêtir en fonction de la situation. Rares sont les occasions d’être soi-même, car rares sont les personnes qui ne porteront pas de jugement sans parler de celles qui seront mal à l’aise, ne sauront pas quoi dire ou faire.
Au final, ils ne savent rien de votre douleur, de votre ressenti ou de vos désirs.
Je sais que les textes que je choisirais de publier ne plairont pas à tous et parfois je choisis de publier spécialement celui qui va faire parler de lui, qui va ébranler les lecteurs.
Ce n’est pas toujours le but recherché, car écrire est pour moi avant tout, mon moment à moi. (vous voyez que je prends du temps pour moi, à ma façon)
Ce soir c’est sur ce masque que nous portons que j’ai envie d’écrire. Sur les rôles que nous jouons, sur LE rôle de notre vie.
J’ai toujours pensé que nous avions un rôle essentiel,  LE rôle de notre vie à jouer sur cette terre, tant que nous sommes en vie.  Un jour nous le trouvons tous, où il vient à nous sans que nous nous nous en rendions compte.
Ce rôle est l’événement qui va vous changer à jamais, vous révélez qui vous êtes,  vous montrez sous une facette dont vous ignoriez l’existence. Il va vous démontrer que vous être capable de bien plus que ce que vous pouviez penser, dépassant des limites que vous vous étiez imaginées.
Ce rôle a fait ce que vous êtes aujourd’hui, et fera ce que vous serez demain si vous ne l’avez pas encore vécu.
Alors que je viens de fêter mes 40 ans je fais le point sur ces vingt dernières années. Je constate que j’ai eu beaucoup de rôles différents et sans hésitation mon plus grand rôle, LE fameux rôle de ma vie, aura été, et est, celui d’être maman.
Mais j’en ai encore un certains nombres à mon actif et chaque matin je choisis de revêtir ou non ce masque en fonction du rôle que je vais jouer.
Et je vous vois déjà en train de penser : Mais il faut être soi-même !
Et moi je vous réponds : Et si être soi-même c’était ça ? Etre plusieurs personnes en une, savoir changer de masque en fonction de la situation, savoir s’adapter, tout cela pour notre bien-être et se sentir à l’aise dans le rôle, les rôles de notre vie, ….
Je suis donc curieuse de voir ce que la vie me réserve encore…mais je suis prête à assumer encore de nouveaux rôles, à relever les défis en déplaçant chaque pierre qui se trouvera sur mon passage afin de continuer sur cette route, sur ma route qu’est la vie.
Natalie Guignard-Nardin – mars 2016

 

4 réponses à “Le rôle de notre vie

  1. Voilà, les frissons n’envahissent… C’est beau, c’est triste…. C’est porteur d’espoir. Merci 🌾

  2. il est évident qu’une personne doit s’adapter plus ou moins aux autres personnes et situation donc nous ne sommes jamais le vrai moi profond mais une vie en communauté ne peux se faire autrement et c’est tant mieux…..bon courage pour la continuation de cette vie qui ne t’as pas gâtée…Renée

  3. Je viens de découvrir ce site et je suis très touchée. J’ai vécu le même genre d’expérience il y a plus de 40 ans et cela ravive des souvenirs toujours présents. S’il vous plaît continuez, internet c’est là pour des personnes comme vous.

  4. Très beau texte, je crois que dans la vie pour vivre bien, ou mieux il faut avoir plusieurs masques dans son placard. Un pour chaque circonstance de notre vie.
    Courage à vous Natalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s